Bien qu'il n'y ait pas encore beaucoup de recherches scientifiques pour étayer cette affirmation, des rapports anecdotiques semblent indiquer que le cannabis pourrait aider à développer un plus grand sens de l'empathie. Il pourrait s'agir simplement d'une conséquence des autres facteurs et avantages qui accompagnent la consommation de cannabis, mais si c'était le cas, ce serait tout de même un résultat intéressant : nous savons tous combien notre société actuelle gagnerait à avoir des individus plus empathiques.

Nous sommes déconnectés

Notre société moderne se caractérise par un sentiment croissant de détachement, de solitude et d'interférence de la technologie dans nos interactions humaines. Nous pouvons le constater lors de réunions avec nos amis : là où nous avions l'habitude d'avoir un contact visuel, des conversations et des rires, nous avons maintenant des gens qui regardent leur téléphone et qui rient avec des moulinets et des tiktoks. Cela pourrait avoir un impact considérable sur les générations futures, car on estime que lorsque la plupart des interactions sociales entre humains se déroulent avec un écran entre les deux, la possibilité de nouer des liens ou d'éprouver de l'empathie pour l'autre personne est considérablement réduite. En effet, si vous ne voyez pas les gestes et les réactions physiques de votre interlocuteur au cours de la conversation, vous ne bénéficiez pas d'un retour d'information sur ses émotions.

Qu'est-ce que l'empathie ?

L'empathie est la capacité de comprendre et de partager les sentiments, les pensées et les expériences des autres. Elle implique d'être capable de se mettre à la place d'une autre personne, d'imaginer et de comprendre son point de vue, et de réagir avec compassion et sensibilité. Il est activé lorsque vous pleurez pendant un film ou lorsque vous voyez quelqu'un de triste et que cela vous rend triste aussi. Mais tout le monde ne développe pas de lui-même un bon sens de l'empathie, et la plupart des gens aujourd'hui essaient de s'en éloigner, d'engourdir leur sensibilité. C'est parce que l'empathie nous fait nous sentir vulnérables et "faibles", et qu'elle ne fait pas partie des valeurs chères à notre société actuelle.

L'influence du cannabis :

La plante de cannabis contient plusieurs types de composés, dont les cannabinoïdes. Ce sont des substances chimiques qui, lorsqu'elles sont consommées, peuvent se lier au système endocannabinoïde de notre corps, une structure complexe d'enzymes et de récepteurs qui joue un rôle dans la régulation des processus physiologiques, et aider à réguler les réponses de nos cellules cérébrales à certains signaux et neurotransmetteurs.

Cannabis et empathie :

Des rapports anecdotiques et des recherches limitées suggèrent que le cannabis pourrait renforcer l'empathie. Les effets du cannabis peuvent varier en fonction de la variété, de la dose et de facteurs individuels, mais on pense que le THC, le composant psychoactif du cannabis, peut influencer l'empathie en modifiant la perception et en augmentant la sensibilité émotionnelle.

  • Le cannabis peut aider les gens à mieux percevoir les émotions des autres grâce à l'état de conscience modifié qu'il induit, qui peut aiguiser la perception sensorielle et rendre les consommateurs plus réceptifs aux signaux non verbaux et aux expressions émotionnelles subtiles : nous devenons plus aptes à lire le langage corporel, les expressions faciales et le ton de la voix, entre autres choses.
  • Une autre possibilité est que l'empathie accrue soit la conséquence d'autres sensations induites par le cannabis, telles que la relaxation, l'euphorie et l'introspection. Le fait d'être dans ces états d'esprit plus élevés peut contribuer à un état d'esprit plus empathique et réceptif, permettant aux gens de se connecter émotionnellement avec les autres à un niveau plus profond.
  • D'autres variétés de cannabis peuvent rendre les gens plus bavards et désinhibés. Cela peut conduire à plus d'ouverture et de communication entre les personnes, en donnant aux utilisateurs plus de confiance et en éliminant leur anxiété et leurs peurs qui pourraient devenir des obstacles pour parler de leurs sentiments.

Avantages et limites potentiels :

Si le cannabis peut offrir des avantages potentiels en termes d'amélioration de l'empathie, il est nécessaire de comprendre qu'il ne doit pas devenir le seul moyen de développer cette sensibilité sociale. Tant que nous consommons des substances de manière responsable, il n'y a rien de mal à en tirer des bénéfices, mais elles ne doivent pas devenir nécessaires et nous ne devons jamais en devenir dépendants.

Environnement sécurisé :

C'est pourquoi il est essentiel d'aborder la consommation de cannabis en toute sécurité, en garantissant un environnement contrôlé pour promouvoir des expériences sociales positives. Ici, à Barcelone, nous avons la chance de pouvoir nous inscrire dans un dispensaire ou un club de cannabis, devenant ainsi membres d'un club social où nous pouvons consommer des produits de cannabis dans l'intimité, mais aussi en société avec d'autres membres. Non seulement nous avons accès à un menu varié rempli de produits de cannabis de haute qualité, mais nous pouvons également rencontrer des personnes ayant des intérêts similaires, partager nos pensées et nos expériences, et peut-être nous faire de nouveaux amis.

Conclusion :

Une communication ouverte et honnête, une écoute active et des efforts sincères pour comprendre les expériences des autres restent fondamentaux pour favoriser l'empathie et entretenir des liens significatifs dans nos interactions sociales.

Il est important d'explorer les options et il est certainement utile d'utiliser le cannabis comme moyen d'entrer en contact avec les gens, mais cela ne devrait jamais être le seul moyen. L'intelligence émotionnelle, les pratiques actives visant à développer l'empathie et un véritable désir de comprendre les autres constituent le véritable pouvoir de l'empathie, et cela devrait transcender l'influence de toute substance.

Laisser un commentaire

fr_FRFR