Cannabis et troubles du sommeil. Est-ce efficace ?

Les troubles du sommeil semblent être de plus en plus fréquents dans les générations récentes, et plusieurs facteurs contribuent à cette tendance. Dans cet article, nous examinerons les principales causes des troubles du sommeil ainsi que les utilisations possibles du cannabis pour y remédier.

Comprendre les troubles du sommeil :

Les troubles du sommeil englobent toute une série de pathologies, dont l'insomnie, l'apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos et la narcolepsie, entre autres. Ces troubles perturbent le cycle naturel du sommeil et de l'éveil, entraînant des difficultés à s'endormir, à rester endormi ou à trouver un repos réparateur. Au-delà de la perte de qualité de vie, les patients atteints de ces troubles risquent de souffrir de perturbations chroniques qui peuvent être préjudiciables à la santé physique et mentale, en altérant à terme les fonctions cognitives, la stabilité de l'humeur, l'alimentation et les relations sociales.

Le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde (SEC) est un système complexe composé d'endocannabinoïdes produits par l'organisme, d'enzymes et de récepteurs cannabinoïdes présents principalement dans le cerveau et la peau. Le système endocannabinoïde est responsable du maintien de l'équilibre des cycles veille-sommeil. En cas de troubles du sommeil, un déséquilibre du système endocannabinoïde peut s'être produit, ce qui pourrait affecter le bon fonctionnement des processus. 

Le rôle du cannabis :

Le cannabis contient de nombreux composés appelés cannabinoïdes, dont deux des plus connus sont le THC et le CBD. Ces molécules présentent des similitudes avec les endocannabinoïdes produits dans le corps humain et peuvent se lier aux mêmes récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde. Ce faisant, elles peuvent interagir avec le système endocannabinoïde et moduler divers processus physiologiques, y compris le sommeil.

Cannabis et apparition du sommeil :

La principale difficulté rencontrée par les personnes souffrant de troubles du sommeil est de trouver le sommeil, que ce soit pour la première fois au cours de la nuit ou après avoir été réveillées. Les variétés de cannabis riches en THC ont des propriétés sédatives qui peuvent favoriser l'endormissement. Il est important de tenir compte du fait que le dosage et la variété optimaux peuvent varier d'un individu à l'autre, et que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour élucider les mécanismes précis qui sous-tendent cet effet.

Cannabis et maintien du sommeil :

Le maintien d'un sommeil ininterrompu est crucial pour la qualité globale du sommeil. Le CBD, un autre cannabinoïde présent dans la plante de cannabis, s'est révélé prometteur pour traiter cet aspect des troubles du sommeil. Le CBD semble interagir avec les récepteurs de la sérotonine et exercer des effets anxiolytiques et analgésiques, ce qui peut potentiellement réduire l'anxiété, la douleur et d'autres facteurs qui causent souvent des interruptions de sommeil.

Sommeil paradoxal et cannabis :

Le mouvement oculaire rapide (REM) est un cycle qui se produit environ toutes les 90 minutes après l'endormissement. C'est au cours de cette phase que se produisent les rêves les plus intenses et la consolidation de la mémoire. Il a été démontré que le THC inhibe ou diminue le sommeil paradoxal, ce qui réduit les rêves et peut aider les personnes souffrant de cauchemars ou de troubles de stress post-traumatique (TSPT). Cependant, les effets à long terme du THC sur l'architecture du sommeil doivent faire l'objet de recherches plus approfondies, car la suppression continue du sommeil paradoxal peut avoir des implications défavorables.

Effets secondaires et risques potentiels :

Bien que le cannabis soit prometteur dans la gestion des troubles du sommeil, nous devons reconnaître qu'il y a toujours la possibilité de rencontrer des effets secondaires et de faire face aux risques associés à son utilisation. Probablement pas dans la plupart des cas ni pour la plupart des individus, mais nous devons néanmoins en être conscients. Il peut s'agir de troubles cognitifs, de dépendance, de symptômes de sevrage et d'interactions avec d'autres médicaments. C'est pourquoi il est important de consommer des produits de la meilleure qualité possible et de toujours connaître les pourcentages de cannabinoïdes qu'ils contiennent, si possible en acquérant des produits provenant d'une source réputée et correctement étiquetés. Il n'est jamais recommandé d'acheter du cannabis dans la rue. À cet effet, nous disposons à Barcelone d'institutions gouvernementales agréées - les dispensaires et les clubs d'herbe - dont le personnel compétent peut donner des conseils sur le contenu et la qualité des produits ainsi que sur les meilleures habitudes de consommation.

Conclusion :

En guise d'avertissement final, n'oubliez pas qu'il est toujours préférable de consulter et de suivre les conseils de votre fournisseur de soins de santé avant d'essayer de traiter les troubles du sommeil à l'aide du cannabis. Cela dit, nous ne pouvons qu'espérer que de plus en plus de pays dans le monde continuent à légaliser la marijuana médicinale chaque année, afin que de plus en plus de personnes puissent mettre la main sur ces remèdes naturels et améliorer la qualité de leur sommeil et, partant, leur qualité de vie.

Laisser un commentaire

fr_FR