Le cannabis a été utilisé pendant des siècles pour ses propriétés médicinales, mais après avoir été mis en veilleuse pendant la majeure partie du XXe siècle - où il était considéré comme illégal dans le monde entier - de nombreux pays commencent aujourd'hui à revoir la législation relative au cannabis et la conversation sur les utilisations médicinales de la plante commence à être rouverte.

Troubles anxieux

Parmi les autres utilisations médicinales de la plante, des recherches montrent que certains composants du cannabis peuvent également être efficaces dans le traitement des troubles anxieux. Il s'agit d'un groupe de troubles mentaux qui peuvent provoquer des sentiments intenses de peur, des pensées intrusives, de l'inquiétude et de la nervosité, et qui peuvent présenter des épisodes d'anxiété intense avec des symptômes tels que des tremblements des mains ou du corps, de la transpiration ou des frissons, des nausées, des difficultés à respirer et une accélération du rythme cardiaque. Ces troubles peuvent avoir un impact significatif sur la vie quotidienne d'un individu, entraînant des difficultés de sommeil, de travail et surtout d'interactions sociales, et peuvent nécessiter des médicaments et une thérapie pour être gérés efficacement.

Médecine traditionnelle pour les troubles anxieux

Les traitements courants pour ces types de troubles comprennent les benzodiazépines et les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) qui agissent en renforçant les effets de certains neurotransmetteurs dans le cerveau qui peuvent réguler l'humeur. Le problème de ces médicaments traditionnels est que, s'ils peuvent être efficaces dans certains cas, ils s'accompagnent souvent d'effets secondaires indésirables et peuvent ne pas convenir à tout le monde. Une pilule ou un dosage qui fonctionne parfaitement pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre, ou les effets secondaires peuvent être plus intenses pour certaines personnes, avec des symptômes allant de la somnolence, de la perte de créativité et de la diminution de la libido ou du désir sexuel, à des problèmes de digestion ou des nausées et des maux de tête.

Système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde (SEC) est un système complexe de notre organisme qui se compose de récepteurs, d'endocannabinoïdes produits par nos cellules et d'enzymes qui décomposent ces endocannabinoïdes. Notre système endocannabinoïde joue un rôle crucial dans la régulation de divers processus physiologiques, comme le sommeil, l'appétit, la douleur, mais aussi l'humeur et l'anxiété.

Le cannabis dans notre cerveau

Le cannabis contient de nombreux cannabinoïdes et autres composés actifs qui peuvent avoir un effet sur le cerveau et le corps. Les deux cannabinoïdes les plus connus du cannabis sont le THC et le CBD. Le THC est responsable des effets psychoactifs du cannabis, tandis que le CBD est non psychoactif et possède des propriétés thérapeutiques. Mais ces deux composés ne se résument pas à cela. Ces deux cannabinoïdes peuvent interagir avec notre système nerveux central, en se liant aux récepteurs présents dans notre système nerveux et notre peau, et il a été démontré qu'ils peuvent réguler la réponse de nos neurones à différents types de signaux et, ce faisant, moduler les réactions d'anxiété et de peur.

Réduction de l'anxiété

Des études ont montré que le CBD peut être efficace pour réduire l'anxiété chez les individus, même ceux qui souffrent de troubles anxieux généralisés, de troubles anxieux sociaux et de troubles de stress post-traumatique (TSPT). Le CBD pourrait agir en interagissant avec les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau, qui jouent un rôle dans la régulation de l'humeur et de l'anxiété.

Cependant, l'utilisation du cannabis pour traiter les troubles anxieux n'est pas aussi simple que la prise d'une pilule. L'efficacité du cannabis contre les troubles anxieux dépend de plusieurs facteurs, notamment de la variété de cannabis, de la méthode de consommation et des différences individuelles de réaction.

Les différentes variétés de cannabis

Les variétés de cannabis peuvent varier considérablement dans leur composition et leurs pourcentages de THC et de CBD, ce qui peut affecter la manière dont le cannabis agit sur l'anxiété. Les variétés à forte teneur en THC peuvent ne pas être idéales pour traiter l'anxiété, car une forte dose de THC dans le cerveau d'une personne peut en fait augmenter l'anxiété et provoquer de la paranoïa, en fonction de l'individu. En revanche, les variétés à forte teneur en CBD et à faible teneur en THC peuvent avoir de meilleurs effets anti-anxiété.

Méthode de consommation

La méthode de consommation du cannabis peut également affecter ses effets sur l'anxiété. Fumer ou vaper du cannabis peut produire des effets plus rapides, ce qui peut être utile lorsqu'un patient est sur le point d'avoir un épisode d'anxiété ou en a déjà un, mais les effets peuvent ne pas durer aussi longtemps que d'autres méthodes telles que les edibles. Les edibles peuvent produire un effet plus durable et s'avérer plus utiles pour réguler l'humeur tout au long de la journée, mais il peut être plus difficile de les doser avec précision. 

Différences individuelles dans la réponse

Les différences individuelles de réaction au cannabis peuvent également affecter son efficacité dans le traitement des troubles anxieux. Certaines personnes peuvent être plus sensibles aux effets psychoactifs du THC et éprouver de ce fait une anxiété accrue, ou simplement ressentir un manque de coordination et de contrôle dans leurs activités quotidiennes. D'autre part, certaines personnes peuvent ne ressentir aucun effet significatif du cannabis, pour des raisons génétiques ou parce que leurs récepteurs cérébraux se sont habitués aux cannabinoïdes à la suite d'une consommation prolongée ou périodique.

Effets secondaires potentiels

Bien que le cannabis soit un traitement prometteur des troubles anxieux, il est essentiel de tenir compte des effets secondaires potentiels et des variations individuelles de la réponse. Parmi les effets secondaires courants associés à la consommation de cannabis figurent la sécheresse de la bouche, les vertiges, les troubles de la coordination et les changements cognitifs. Et si la méthode de consommation consiste à fumer, cela pourrait avoir un impact sur la gorge et les poumons de la personne à long terme. En outre, les effets psychoactifs du THC peuvent varier d'un individu à l'autre et doivent être pris en compte lors de l'utilisation du cannabis pour la gestion de l'anxiété.

Conclusion

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour comprendre pleinement le potentiel du cannabis dans le traitement des troubles anxieux, les données existantes sont prometteuses. Cependant, il est important de prendre en compte les différences individuelles de réponse et les effets secondaires potentiels lors de l'utilisation du cannabis pour la gestion de l'anxiété. Comme pour tout traitement des troubles anxieux, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour déterminer le meilleur plan d'action et de toujours utiliser des produits de cannabis vérifiés, correctement étiquetés et de la meilleure qualité possible. Heureusement, ceux d'entre nous qui vivent à Barcelone - et grâce à la législation dépénalisant la marijuana en Espagne - peuvent mettre la main sur des produits de cannabis de première qualité et s'assurer qu'ils proviennent de fournisseurs agréés par le gouvernement. Il suffit de demander une invitation et de s'inscrire dans un dispensaire ou un club d'herbe de Barcelone. Une fois que nous serons acceptés, nous aurons accès à un menu varié de produits de cannabis, à un espace privé où nous pourrons les consommer dans un environnement social, et à un personnel formé et compétent qui pourra nous conseiller sur les meilleures pratiques en matière de consommation de marijuana.

 

Laisser un commentaire

fr_FRFR